Atlas du renseignement

couverture atlasSébastien-Yves Laurent, Atlas du renseignement, Géopolitique du pouvoir, Presses de Sciences Po, août 2014, ISBN-10 : 2-7246-1555-7, ISBN-13 : 978-2-7246-1555-5, 192 p. , 50 Illustrations, 24,00 €

Résumé de l’éditeur : Le renseignement, dans sa double dimension intérieure et internationale, a longtemps relevé de la compétence exclusive de l’État. Mais à l’âge de la globalisation et de la souveraineté partagée, de nombreux facteurs – le développement des coopérations internationales, les changements géopolitiques liés à la fin de la guerre froide, la demande de transparence des sociétés postdémocratiques, le développement exponentiel des réseaux ainsi que la généralisation de l’accès à l’Internet – ont profondément bouleversé les conditions dans lesquelles s’exerce cette activité. En abordant les problématiques les plus contemporaines du renseignement dans leurs dimensions historiques, politiques, juridiques et éthiques, ce premier Atlas du renseignement tente d’apporter une vision complète sur un sujet secret. Sommaire : INTRODUCTION, LA PART D’OMBRE DE L’INFLUENCE ET DE LA PUISSANCE DE L’INFORMATION AU RENSEIGNEMENT I. OBSERVER, INFLUENCER, AGIR LA REGLE DU « GRAND JEU », ESPIONNAGE, GEOGRAPHIE, DROIT INTERNATIONAL LE SECRET NUCLEAIRE LES FLOTTES DE CHALUTIERS ESPIONS SOVIETIQUES LES CELLULES STAY-BEHIND ANTICIPER UNE NOUVELE GUERRE EN EUROPE LES COVERT ACTIONS DE LA CIA DURANT LA GUERRE FROIDE L’INFLUENCE DU KGB EN AFRIQUE L’INFLUENCE DU KGB EN AMERIQUE LATINE LES INTERVENTIONS COUVERTES DE LA FRANCE EN AFRIQUE COLERE DE DIEU LES ASSASSINATS DES MEMBRES DE « SEPTEMBRE NOIR » II. LE RENSEIGNEMENT FACE AUX CRISES PEARL HARBOR, AUDACE STRATÉGIQUE JAPONAISE ET ERREURS AMÉRICAINES LE DÉBARQUEMENT DE JUIN 1944, L’INTOXICATION MASSIVE COMME ARME STRATÉGIQUE KIPPOUR 1973, ÉCHEC DU RENSEIGNEMENT ET DES POLITIQUES ISRAÉLIENS THE YEAR OF INTELLIGENCE, 1975, LA CRISE DU RENSEIGNEMENT AUX ETATS-UNIS LES MESURES D’EXPULSION DES « DIPLOMATES » SOVIÉTIQUES ET RUSSES INDÉSIRABLES 11 SEPTEMBRE 2001, L’ÉCHEC DU RENSEIGNEMENT FACE À AL-QAÏDA PATRIOT ACT ET COMMISSIONS 9/11, LES RÉFORMES DU RENSEIGNEMENT AMÉRICAIN L’ENTRÉE EN GUERRE EN IRAK, LE GOUVERNEMENT BLAIR ET LA POLITISATION DU RENSEIGNEMENT III. QUANT LES ÉTATS COOPÈRENT LE PACTE DE VARSOVIE, UNE VISION SOCIALISTE DU RENSEIGNEMENT CONDOR, UN RÉSEAU DE « SÉCURITÉ NATIONALE » SUD-AMÉRICAIN L’OTAN, UN RENSEIGNEMENT SOUS CONTRÔLE LES CLUBS, AUX ORIGINES DE L’EUROPE DU RENSEIGNEMENT INTERPOL, PREMIÈRE ORGANISATION MULTILATÉRALE DE SÉCURITÉ AU MONDE L’ESPACE SCHENGEN, UN RENSEIGNEMENT POLICIER EUROPÉEN COMMUNAUTAIRE ECHELON, RÉSEAU MONDIAL D’ÉCOUTES, PILIER DE LA COHÉSION ANGLO-SAXONNE BLACK HOLES ET RENDITIONS DE LA CIA, L’ACQUISITION COLLECTIVE DU RENSEIGNEMENT PAR LA TORTURE IV. LE RENSEIGNEMENT DANS LES SOCIÉTÉS OUVERTES RENSEIGNEMENT AMÉRICAIN, L’IMPOSSIBLE RÉFORME LA PROTECTION DES CITOYENS EN EUROPE FACE AUX SERVICES DE RENSEIGNEMENT CONTRÔLER LE RENSEIGNEMENT DANS LES SOCIÉTÉS OUVERTES LA TRANSPARENCE, LES ÉTATS ET LES SERVICES V. DEMAIN : LA FIN DU SECRET, LA FIN DES ÉTATS ? L’OPEN SOURCE INTELLIGENCE, DÉFI DES SOURCES OUVERTES WIKILEAKS, UNE MENACE MONDIALE POUR LES GOUVERNEMENTS ? L’UNION EUROPÉENNE, VERS UN RENSEIGNEMENT SANS ÉTAT, LE RENSEIGNEMENT À L’HEURE ALGORITHMIQUE FIN DU MONOPOLE DE LA SÉCURITÉ ET REMISE EN QUESTION DE L’ÉTAT


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *