Rapport relatif à l’activité de la délégation parlementaire au renseignement pour l’année 2014

Le rapport annuel, bicaméral et bipartisan, de la délégation parlementaire au renseignement (DPR), que préside M. Jean-Jacques Urvoas, a été rendu public le 18 décembre 2014. Cette sixième édition tranche singulièrement avec les précédentes tant par son volume – 177 pages contre 18 pour la précédente – que par son contenu. La délégation parlementaire met un terme à une série de rapports qui, jusqu’à présent, apparaissaient à leurs lecteurs – et sans doute à leurs rédacteurs – comme un survol peu satisfaisant pour l’esprit.

Rapport relatif à l’activité de la délégation parlementaire au renseignement pour l’année 2014, déposé le 18 décembre 2014 par M. Jean-Jacques Urvoas, Assemblée Nationale, 177 pages.

Version pdf de cet article (12 p.)

Lire la suite

La RAND tire les leçons de l’opération Serval

Michael Shurkin, France’s War in Mali Lessons for an Expeditionary Army, RAND Corporation, Series Research Reports, Web-Only, 2014, 65 p. Texte intégral

L’auteur, bénéficiant du concours de nombreux officiers supérieurs ayant participé à l’opération Serval, livre une des premières études détaillée sur les leçons à tirer de cet épisode majeur de l’action militaire contre le terrorisme. Son point de vue, aussi objectif que possible, laisse percevoir une admiration non feinte pour les armées françaises. Lire la suite

Parameters : sur la relation Armées / sécurité privée

Image Blackwater

La revue Parameters de l’US Army War College a publié, dans le numéro 2 de son 44ème volume, trois articles consacrés à l’enjeu des « private contractors & military professionals », c’est-à-dire les relations entre les Entreprises de Services de Sécurité et de Défense (ESSD) et les personnels militaires, aux Etats-Unis du moins.

Lire la suite

A propos du récent rapport du Sénat sur les forces spéciales

Le récent rapport d’information bipartisan que le Sénat a consacré aux forces spéciales((1))) s’inscrit dans le débat ouvert par la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019. Celle-ci, conformément aux priorités opérationnelles définies dans le Livre blanc de 2013, prévoit  une augmentation progressive des effectifs des forces spéciales de 1000 hommes, soit 25 % de l’effectif actuel (« COS+1000 »), Lire la suite

  1. Sénat, Le renforcement des forces spéciales françaises, avenir de la guerre ou conséquence de la crise ?, Rapport d’information, commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, par MM. Daniel Reiner, Jacques Gautier et Gérard Larcher, 13 mai 2014, 82 pages  (désormais : Rapport Sénat []