Le djihadisme transnational, entre l’Orient et l’Occident – Colloque international

djihagismeLe phénomène djihadiste touche tous les continents et, mis à part l’Amérique latine, aucune région ne semble désormais lui échapper. Une trentaine de chercheurs dont les travaux portent sur l’Europe, l’Amérique du nord, le Moyen-Orient, l’Asie, l’Afrique du nord et subsaharienne participeront à cette manifestation scientifique exceptionnelle. Sociologues, anthropologues, politistes et psychologues tenteront de rendre intelligible le phénomène djihadiste, en se focalisant sur ses causalités multiples, tant économiques que sociales et politiques, ainsi que ses acteurs et ses réseaux.

Le français, l’anglais et l’arabe, seront les trois langues du colloque. Les organisateurs assureront une traduction simultanée. Les débats seront libres mais obéiront aux règles de confidentialité du Chatham House.

Lien : formulaire d’inscription :

Page web :  http://www.fmsh.fr/fr/c/8775 et pdf.

Enjeux stratégiques du Moyen Orient

chaire enjeux gautierLa Chaire « Grands enjeux stratégiques contemporains », dirigée par Louis Gautier,  reprend ses travaux le 18 janvier 2016 à la Sorbonne. Le cycle 2016 est consacré aux enjeux stratégiques au Moyen-Orient. La première conférence sera donnée par Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense sur le thème : Les grands enjeux stratégiques de 2016.

Les inscriptions sont ouvertes sur le site : chairestrategique.univ-paris1.fr

Le programme, du 18 janvier au 11 avril : Lire la suite

Que peut-on comprendre de la situation irakienne ?

entretien H DawodLors des Entretiens d’Hestia du 5 février 2015, Hosham Dawod, anthropologue au CNRS (LAIOS/IIAC), directeur scientifique du programme « Crises des sociétés, crises d’Etat » à la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), et jusqu’à récemment (septembre 2014), responsable de l’antenne de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) en Irak, a bien voulu communiquer à Hestia la version écrite de cet entretien.

Lire en mode pdf

· Que reste-t-il de stable dans la société irakienne, qui a subi ces trois dernières décennies, et particulièrement depuis 2003, de profonds bouleversements ?

Il est aujourd’hui difficile d’employer le mot « stable » pour parler de l’Irak, Etat ou société. C’est un pays qui a été confronté comme peu d’autres à nombre de guerres, violences et bouleversements depuis plusieurs décennies  Lire la suite

La stratégie des Etats-Unis en Irak et les données majeures du conflit

exposé S BédarLors des Entretiens d’Hestia du 5 février 2015, Saïda Bédar, d’Areion Group et du Centre d’Analyse et Prévision des Risques Internationaux, a prononcé un exposé sur la stratégie des Etats-Unis en Irak et les données majeures du conflit. Elle a bien voulu en communiquer la version écrite à Hestia.

I/ Les buts stratégiques de l’intervention américaine de 2003. 

Les actions politico-sécuritaires américaines entre 1991 et le début de l’occupation. 

La région du Golfe concentre des atouts géostratégiques majeurs :  la première réserve mondiale en hydrocarbures ; des voies de transit maritime stratégiques pour le commerce mondial ; la triple périphérie, de la Russie, de la Chine et de l’Europe ; une zone d’interconnexion Europe-Asie et Asie-Afrique.

Lire la suite

Géopolitique de l’Irak

Géopolitique de l’Irak, Diplomatie, février mars 2014, Grand dossier n° 19, 10,95 €.

Le CAPRI, en collaboration avec le magazine DIPLOMATIE, a publié en janvier 2014 un numéro spécial consacré à la géopolitique de l’Irak. Les analyses développées font le tour des grandes questions liées à la reconstruction de l’Irak : sa diversité culturelle, sa vie politique, son économie et son pétrole, ses marges de manœuvre géopolitiques et ses instruments d’action stratégique. Lire la suite