Le Kazakhstan à l’école du soft power

Pris en étau entre deux grandes puissances, le Kazakhstan cherche toutefois à opérer un désenclavement stratégique par le biais d’une politique étrangère multi-vectorielle équilibriste et la promotion de son soft power afin d’y attirer les investissements nécessaires à la modernisation de l’Etat. Grâce à l’organisation de l’Exposition internationale de 2017 organisée à Astana, le Kazakhstan démontre sa position à la fois de pays moteur de la région centrasiatique et de puissance internationale en développement. Lire la suite