La diplomatie algérienne au Sahel : le temps du renouveau ?

 La politique étrangère de l’Algérie, qui semble si opaque pour tant d’observateurs et de diplomates étrangers, est confrontée, depuis le déclenchement du « printemps arabe » en 2010, à une série de défis, liés notamment à l’effondrement et à l’affaiblissement des États libyen et malien, qui la mettent sur le devant de la scène diplomatique internationale et qui l’appellent à réévaluer son approche (…) Lire la suite

Les mutations du pouvoir chinois à la veille du 19ème Congrès du Parti Communiste Chinois

Colloque organisé par Synopia, le mercredi 19 avril 2017. Inscription obligatoire via ce lien

En octobre 2017, le 19e Congrès du Parti Communiste Chinois marquera la fin du premier mandat de Xi Jinping à la tête du régime. Une période de profondes mutations auxquelles les observateurs de la Chine peinent parfois à donner du sens. Sur le plan domestique, la Chine s’est progressivement écartée d’un mode de gouvernement collectif centré sur la recherche du consensus au profit d’un pouvoir plus personnalisé, Xi Jinping rompant avec l’institutionnalisation croissante que le régime avait connue sous ses deux prédécesseurs. Le Parti a par ailleurs renforcé son contrôle sur la société, réprimant sévèrement la dissidence tout en renouvelant ses techniques d’ingénierie du consentement. Lire la suite

les entreprises françaises et les instruments internationaux de lutte contre la corruption

corruptionLe consensus universel contre la corruption dans les relations commerciales internationales a permis l’internationalisation de son incrimination.  Ainsi, en l’espace de vingt ans les règles du jeu ont considérablement changé. Les lourdes sanctions infligées contre des entreprises françaises le prouvent et démontrent que la pression qui pèse sur elles est forte. Considérant ce paradigme, comment les entreprises françaises ont-elles concrètement réagi face aux instruments nationaux et internationaux de lutte contre la corruption ? Par ailleurs, ont-elles pris la mesure des risques et des enjeux liés à la prévention et à la lutte contre la corruption ? Elles ont su à la fois prévenir le mal et contourner quelques règles. Pavel Debanne a présenté ce mémoire en octobre 2016 au sein du Groupe Européen de Recherche sur la Délinquance Financière et la Criminalité Organisée (DELFICO), une entité informelle du Centre d’Etudes des Techniques Financières et d’Ingénierie (CETFI), qui dresse l’état de l’art dans ce dossier sensible.

Télécharger

Allier sécurité et développement au Sahel

captureLa fondation pour les études et recherches sur le développement international (FERDI) vient de publier un remarquable travail sur la dynamique développement / sécurité au Sahel.  Malgré leurs différences, les zones rurales du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad sont prises dans un piège de pauvreté, cercle vicieux où insécurité et pauvreté s’entretiennent mutuellement. Faute d’action décisive des pouvoirs publics locaux, fortement appuyés par la communauté internationale, ces territoires risquent de sombrer dans un enchaînement de conflits dont ils auront le plus grand mal à s’extraire – à l’image de l’Afghanistan, de la Somalie ou de l’Est de la République démocratique du Congo.

Télécharger le volume ITélécharger le volume II

Crimée : montée de la tension militaire ou mouvement diplomatique calculé ?

UkraineLa situation sécuritaire entre Kiev et Moscou s’est particulièrement dégradée ces derniers jours autour de la question de la Crimée. Le 10 août, le Kremlin annonçait avoir tué et capturé des « saboteurs » ukrainiens, issus d’une unité de reconnaissance de l’armée, qui auraient tenté de s’infiltrer en Crimée. Un agent des services de sécurité russes (FSB) aurait également été tué. Cette tentative d’incursion en « territoire russe » avait été dénoncée par Moscou comme du « terrorisme » et un acte de déstabilisation mettant en péril la stabilité sécuritaire régionale et, en conséquence, des accords de paix de Minsk 2 dans le Donbass ukrainien.  Lire la suite

Le cadre juridique incertain des actions spéciales

image rapport senat 2Dans leur rapport publié en mai 2014((1)), les rapporteurs de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat n’ont pas recommandé « l’adoption d’un cadre juridique spécifique aux opérations spéciales », même s’ils ont relevé différentes difficultés juridiques potentielles pouvant affecter certaines formes d’action spéciale.

Cette réaction peut se comprendre si l’on s’en tient à l’idée simple selon laquelle les interventions des forces spéciales restent des opérations militaires qui s’inscrivent dans le cadre normal du droit des conflits armés, alors que, d’autre part, les opérations clandestines échapperaient par nature à tout encadrement juridique.

Pourtant, cette vision traditionnelle des choses apparaît insuffisante et ne tient pas compte des réelles incertitudes qui peuvent peser sur certaines formes d’action spéciale des forces armées ni des premières avancées législatives concernant les actions clandestines. Lire la suite

  1. Sénat, Le renforcement des forces spéciales françaises, avenir de la guerre ou conséquence de la crise ?, Rapport d’information, par MM. Daniel Reiner, Jacques Gautier et Gérard Larcher, 13 mai 2014. []

Vers un possible règlement du conflit dans le Donbass en 2016 ?

648x415_rebelles-prorusses-2014Le 14 janvier 2016, le président ukrainien Petro Poroshenko appelait de ses vœux le rétablissement de la souveraineté territoriale de l’Ukraine sur les territoires séparatistes dans le Donbass. Alors que l’année 2015 a consacré le gel du conflit, 2016 sera-t-elle propice à des avancées majeures dans le règlement de la guerre dans l’Est de l’Ukraine ? Lire la suite

Séminaire HESTIA sur le Maghreb

maghreb flagHESTIA Expertise organise un séminaire de réflexion autour du Maghreb, visant à identifier les principales lignes de fractures comme les points forts des quatre pays qui le forment. Huit séances permettront à des experts reconnus, pour certains d’analyser chaque état séparément et pour d’autres, de traiter de thèmes transversaux. Le cycle s’achèvera par une séance conclusive et participative.

Conformément à la charte d’HESTIA, les entretiens seront ouverts exclusivement sur invitation et se dérouleront selon les règles de Chatham House. L’onglet Maghreb sur notre blog vous propose une veille bibliographique créée à l’occasion de ce séminaire.

Programme des entretiens Maghreb 2020

Etudes sur la guerre – Une nouvelle chaire à la FMSH

etudes guerreLes chaires du Collège d’études mondiales de la FMSH a décidé d’ouvrir une nouvelle chaire, la chaire Études sur la guerre qui étudie les mutations techniques, sociales et institutionnelles de la guerre au XXIe siècle et aborde la question de sa légitimité au travers de questions éthiques et de croisements avec les interrogations des études sur la paix. Elle est confiée à Jean-Baptiste Jeangène Vilmer.

Présentation, Axes de recherche et activités.

Les enjeux politiques et sociaux des élections régionales du 25 octobre en Ukraine

Ukr_elections_2012_multimandate_okruhsLe 25 octobre, les ukrainiens se rendront aux urnes pour élire les quelque 160 000 membres des conseils municipaux, régionaux et de districts. Véritable test de solidité politique et baromètre du mécontentement populaire, les élections régionales devraient faire apparaître de nouvelles lignes de fracture politique. Quel que soit le résultat, le vote va continuer de consacrer le pluralisme politique en Ukraine et non l’accaparement monopolistique du parti au pouvoir. Il sera important d’observer si les hypothèses de travail suivantes seront validées ou non lors du scrutin.

Par Mathieu Boulègue, 12 octobre 2015 – Aesma Lire la suite

Quelles stratégies face aux mutations de l’économie de défense mondiale ?

etude-de-l-irsem-n-38-2015-vignette_article_demi_colonneL’Institut de Recherche Stratégique de l’École militaire (IRSEM) a publié son Étude n°38, « Quelles stratégies face aux mutations de l’économie de défense mondiale ?», sous la direction d’Aude-Emmanuelle Fleurant.

Cette étude est le fruit d’une réflexion initiée en 2012 au sein du groupe des jeunes chercheurs en « Armement et économie de défense » associés à IRSEM, sous la direction d’Aude-Emmanuelle Fleurant. Elle détaille les stratégies mises en place par les États et les entreprises dans le contexte des transformations qui ont affecté le marché mondial de l’armement et les budgets publics de défense depuis les années 1990.

Etude

Note prospective Ukraine – Russie

web_UkraineA la suite de leur billet précédent (Ukraine, perspectives 2015, 5 janvier 2014), Jérôme Pasinetti et Mathieu Boulègue (AESMA), après une longue mission de terrain, présentent une analyse prospective du dossier ukrainien. S’appuyant sur une étude de situation détaillée, ils présentent trois scenarios sur un schéma de conflictualité progressive. Lire la suite

La stratégie des Etats-Unis en Irak et les données majeures du conflit

exposé S BédarLors des Entretiens d’Hestia du 5 février 2015, Saïda Bédar, d’Areion Group et du Centre d’Analyse et Prévision des Risques Internationaux, a prononcé un exposé sur la stratégie des Etats-Unis en Irak et les données majeures du conflit. Elle a bien voulu en communiquer la version écrite à Hestia.

I/ Les buts stratégiques de l’intervention américaine de 2003. 

Les actions politico-sécuritaires américaines entre 1991 et le début de l’occupation. 

La région du Golfe concentre des atouts géostratégiques majeurs :  la première réserve mondiale en hydrocarbures ; des voies de transit maritime stratégiques pour le commerce mondial ; la triple périphérie, de la Russie, de la Chine et de l’Europe ; une zone d’interconnexion Europe-Asie et Asie-Afrique.

Lire la suite

Foccart : archives ouvertes (1958-1974)

Ce colloque est le fruit d’une décennie de recherches scientifiques sur la Françafrique, qui a permis d’offrir aux chercheurs l’inventaire de la première cellule Afrique de l’Élysée : le secrétariat général des Affaires africaines et malgaches, dirigé par Jacques Foccart. L’objectif de ces journées d’études est de proposer un regard critique, à la lumière de ces archives, sur les activités de celui qui a longtemps été qualifié « d’homme de l’ombre » ou de « barbouze » de la Ve République. C’est au carrefour de ses quatre domaines d’activité (l’Afrique, l’outre-mer, les services secrets et la politique) que se joue la décolonisation de l’Afrique subsaharienne francophone.

Lieux et dates •le 26 mars 2015 aux Archives nationales (Pierrefitte-sur-Seine) •le 27 mars à la Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne (Paris 6ème)

Programmme

IRSEM : Colloque « La Rupture stratégique », 11 février 2015

L’Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire (IRSEM) organise un colloque sur la rupture stratégique le mercredi 11 février 2015 à l’amphithéâtre des Vallières (Ecole militaire)

L’approche pluridisciplinaire développée au sein de l’IRSEM propose de définir une nouvelle notion utile au champ de la prospective stratégique : la rupture stratégique. La démarche entreprise, en cherchant à croiser les champs disciplinaires (histoire, stratégie, économie, industrie de défense, sociologie, démographie et philosophie), débouche sur une vision globale qui souligne la complexité et l’actualité d’une pensée stratégique sans cesse renouvelée.

Le programme du colloque / Inscription obligatoire

Ruptures et confrontations stratégiques au XXIe siècle

La Chaire « Grands Enjeux stratégiques contemporains », dirigée par Louis Gautier, débute son cycle de conférences 2015, le 19 janvier prochain, par la leçon inaugurale de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, de 18h à 20h.

Inscription impérative sur le site : chairestrategique.univ-Paris1.fr

Programme du cycle « Ruptures et confrontations stratégiques au XXIe siècle ».

Renseignement et diplomatie, de la SDN à l’ONU

Julien Florent, « Renseignement et diplomatie, de la SDN à l’ONU – Histoire des pratiques de l’espionnage dans les organisations internationales », Thèse pour le grade de Docteur de l’Université Paris-Sorbonne, présentée et soutenue le 3 octobre 2014, Ecole doctorale II – Laboratoire de recherche UMR-IRICE (Histoire contemporaine), sous la direction de M. Olivier FORCADE – Professeur des universités, Université Paris-Sorbonne. Lire la suite

Géopolitique de l’Irak

Géopolitique de l’Irak, Diplomatie, février mars 2014, Grand dossier n° 19, 10,95 €.

Le CAPRI, en collaboration avec le magazine DIPLOMATIE, a publié en janvier 2014 un numéro spécial consacré à la géopolitique de l’Irak. Les analyses développées font le tour des grandes questions liées à la reconstruction de l’Irak : sa diversité culturelle, sa vie politique, son économie et son pétrole, ses marges de manœuvre géopolitiques et ses instruments d’action stratégique. Lire la suite

Vèmes Assises Nationales de la recherche stratégique

Le Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques (CSFRS) tient, le 21 Novembre 2014, ses Assises  consacrées à la géopolitique des religions. Guerres interconfessionnelles superposées aux conflits politiques, radicalisation religieuse d’individus hybrides issus de la délinquance urbaine, terroristes acculturés se revendiquant d’une cause sacrée, mais aussi dérives sectaires, régressions créationnistes et obscurantistes, atteintes quotidiennes à la laïcité… les Etats modernes sont confrontés à des violences à connotations religieuses qui créent autant de fractures de la société internationale.Inscriptions et conditions pratiques

Les ondes de choc des révolutions arabes

M’hamed Oualdi, Delphine Pagès-El Karoui et Chantal Verdeil (dir.), Les ondes de choc des révolutions arabes, Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 2014, 290 p. ISBN : 978-2-35159-398-1 ; e-ISBN : 978-2-35159-529-9

L’Institut français du Proche Orient vient de publier une remarquable série d’études sur les bouleversements issus des révolutions dans le monde arabe. Lire la suite

Le Kazakhstan à l’école du soft power

Pris en étau entre deux grandes puissances, le Kazakhstan cherche toutefois à opérer un désenclavement stratégique par le biais d’une politique étrangère multi-vectorielle équilibriste et la promotion de son soft power afin d’y attirer les investissements nécessaires à la modernisation de l’Etat. Grâce à l’organisation de l’Exposition internationale de 2017 organisée à Astana, le Kazakhstan démontre sa position à la fois de pays moteur de la région centrasiatique et de puissance internationale en développement. Lire la suite

Liban : la tempête qui s’annonce

Le conflit qui a mué d’une guerre civile syrienne aussi atroce que sans issue, mais essentiellement régionale, vers un affrontement aux résonances planétaires frappe aux portes du Liban. Les nuages s’amoncellent au-dessus du pays comme les tempêtes d’automne au-dessus du Mont Liban. Le Liban reste tiraillé par des tendances centrifuges intercommunautaires, par un climat social très lourd, par le poids insupportable des réfugiés syriens et par la faillite d’une classe dirigeante incapable d’assumer un rôle décisif en ces temps de chaos. Lire la suite

Séminaire international sur la diplomatie d’influence

Séminaire international sur la diplomatie d’influence, 27 novembre 2014, Studio 105 Maison de la Radio, Paris, organisé par Michel Foucher, Collège d’études mondiales (FMSH).

La littérature des relations internationales constate depuis le début du XXIème siècle une évolution du système international qui serait caractérisé par le rôle croissant des politiques d’influence comme vecteurs de puissance. Dans cette nouvelle approche des relations entre Etats et sociétés sont mobilisées des ressources moins matérielles comme la culture, l’idéologie, le rayonnement intellectuel, la persuasion, l’attractivité ou la fixation des normes et la diffusion des valeurs. Lire la suite

Atlas du renseignement

couverture atlasSébastien-Yves Laurent, Atlas du renseignement, Géopolitique du pouvoir, Presses de Sciences Po, août 2014, ISBN-10 : 2-7246-1555-7, ISBN-13 : 978-2-7246-1555-5, 192 p. , 50 Illustrations, 24,00 €

Résumé de l’éditeur : Le renseignement, dans sa double dimension intérieure et internationale, a longtemps relevé de la compétence exclusive de l’État. Mais à l’âge de la globalisation et de la souveraineté partagée, de nombreux facteurs – le développement des coopérations internationales, les changements géopolitiques liés à la fin de la guerre froide, la demande de transparence des sociétés postdémocratiques, le développement exponentiel des réseaux ainsi que la généralisation de l’accès à l’Internet – ont profondément bouleversé les conditions dans lesquelles s’exerce cette activité. Lire la suite