Ruptures et confrontations stratégiques au XXIe siècle

La Chaire « Grands Enjeux stratégiques contemporains », dirigée par Louis Gautier, débute son cycle de conférences 2015, le 19 janvier prochain, par la leçon inaugurale de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, de 18h à 20h.

Inscription impérative sur le site : chairestrategique.univ-Paris1.fr

Programme du cycle « Ruptures et confrontations stratégiques au XXIe siècle ».

Colloque « Renseignement et espionnage durant la Première Guerre mondiale » – 26 novembre 2014

Le renseignement a une histoire, personne n’en doute. Mais cette histoire intéresse-t-elle les services de renseignement ? Les politiques d’archivage, de déclassification, d’accès des pièces aux historiens et scientifiques, n’ont pas la fluidité que l’on trouve dans les pays anglo-saxons. La création d’un service spécialisé, à l’image du service historique des armées, reste une chimère. On peut le regretter, car si l’histoire du renseignement éclaire d’une lumière nouvelle une partie de notre histoire nationale et européenne, elle devrait aussi profiter aux praticiens, qui peuvent trouver dans « leur passé » non seulement les éléments génétiques de leur culture professionnelle, mais aussi matière à réflexion opérationnelle.

L’académie du renseignement, dont le conseil d’administration est présidé par le coordonnateur national du renseignement, crée une rupture positive. Pour la première fois, la communauté du renseignement organise un temps de réflexion sur sa propre histoire. Il a paru intéressant de présenter les lignes générales de ce colloque, dont Hestia Expertise annonçait la tenue dans un post de novembre 2014, et qui donnera lieu, le moment venu, à la publication d’actes. Continuer la lecture

Ukraine : perspectives 2015

Après une révolution « ratée » en 2014 et le redécoupage des frontières d’un Etat que l’on considérait comme souverain, l’année 2015 sera plus que jamais un tournant de l’histoire nationale ukrainienne. Avec du recul, les choses n’ont pourtant pas tant changé que cela : la politique est toujours dominée par un système oligarchique, l’économie reste la bête noire de Kiev, les divisions sont constantes et la Russie est toujours source de désaccords majeurs. Un an après EuroMaïdan, la perte de la Crimée et la guerre dans le Donbass, on assisterait presque à un retour au statu quo ante. Continuer la lecture

La communauté française du renseignement

Académie du renseignement, La communauté française du renseignement, octobre 2014, 27 p.  (préface d’Alain Zabulon, Coordonnateur national du renseignement).

L’académie du renseignement vient de publier un livret sur la communauté du renseignement. Sa vocation est d’informer le citoyen. Depuis la création de la DGSI, la communauté s’est stabilisée, permettant de la sorte la publication de ce petit ouvrage. C’est la première fois qu’un document officiel est consacré à ce sujet. Débutant par une présentation de la stratégie nationale du renseignement, ce document présente l’une après l’autre les composantes de la communauté. On note au passage que celle-ci reçoit une définition officielle : elle regroupe les six services spécialisés de renseignement, l’académie du renseignement et le coordonnateur national du renseignement. Les conditions de diffusion de cette publication, éventuellement sa mise en ligne, seront précisées ultérieurement.

Les précurseurs sombres : l’émergence de l’« État secret » aux États-Unis (1911-1941)

Alexandre Rios-Bordes soutiendra  sa thèse de doctorat d’histoire, préparée sous la direction de M. François WEIL,  intitulée «  Les précurseurs sombres : l’émergence de l’« État secret » aux États-Unis (1911-1941) », le  29 novembre 2014 à 14h, à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 105 boulevard Raspail 75006 Paris (Salle 7 et 8).

Cette thèse retrace un changement majeur dans l’État fédéral américain qui s’effectue au long d’un moment que l’on suppose immobile et inerte. Continuer la lecture

Colloque  » Espionnage et renseignement dans la première guerre mondiale  » le 26 novembre 2014 à l’Ecole militaire

L’académie du renseignement, en partenariat avec la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) et l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire (IRSEM) du ministère de la Défense organise, le 26 novembre 2014 à l’Ecole militaire, un colloque scientifique public sur le thème Espionnage et renseignement dans la Première Guerre mondiale. Labellisé par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale, ce colloque, associant grands témoins contemporains du monde du renseignement, universitaires et chercheurs français et étrangers de renom, veut rendre hommage au renseignement, durant une période – celle de la Grande Guerre – particulièrement riche pour son étude.

Téléchargez l’affiche —- Invitation et programme

Inscription obligatoire avant le 21 novembre 2014 : dmpa-colloque.histoire@defense.gouv.fr

 

Renseignement et diplomatie, de la SDN à l’ONU

Julien Florent, « Renseignement et diplomatie, de la SDN à l’ONU – Histoire des pratiques de l’espionnage dans les organisations internationales », Thèse pour le grade de Docteur de l’Université Paris-Sorbonne, présentée et soutenue le 3 octobre 2014, Ecole doctorale II – Laboratoire de recherche UMR-IRICE (Histoire contemporaine), sous la direction de M. Olivier FORCADE – Professeur des universités, Université Paris-Sorbonne. Continuer la lecture

La RAND tire les leçons de l’opération Serval

Michael Shurkin, France’s War in Mali Lessons for an Expeditionary Army, RAND Corporation, Series Research Reports, Web-Only, 2014, 65 p. Texte intégral

L’auteur, bénéficiant du concours de nombreux officiers supérieurs ayant participé à l’opération Serval, livre une des premières études détaillée sur les leçons à tirer de cet épisode majeur de l’action militaire contre le terrorisme. Son point de vue, aussi objectif que possible, laisse percevoir une admiration non feinte pour les armées françaises. Continuer la lecture

La nouvelle donne géostratégique

La nouvelle donne géostratégique, NAQD, N° 31, 2014/1, 282 p., ISSN : 1111-4371

La Revue NAQD d’études et de critique sociale est une publication bilingue (français-arabe) qui paraît en Algérie (tirée à 2000 exemplaires). Les contributions sont des études portant sur les problèmes de société vécus dans la région du Maghreb et du Moyen-Orient mais aussi dans le Sud global, comme le montre sa récente contribution sur la nouvelle donne géostratégique. La tonalité engagée du numéro tranche avec les analyses les plus courantes. Continuer la lecture

Géopolitique de l’Irak

Géopolitique de l’Irak, Diplomatie, février mars 2014, Grand dossier n° 19, 10,95 €.

Le CAPRI, en collaboration avec le magazine DIPLOMATIE, a publié en janvier 2014 un numéro spécial consacré à la géopolitique de l’Irak. Les analyses développées font le tour des grandes questions liées à la reconstruction de l’Irak : sa diversité culturelle, sa vie politique, son économie et son pétrole, ses marges de manœuvre géopolitiques et ses instruments d’action stratégique. Continuer la lecture

Vèmes Assises Nationales de la recherche stratégique

Le Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques (CSFRS) tient, le 21 Novembre 2014, ses Assises  consacrées à la géopolitique des religions. Guerres interconfessionnelles superposées aux conflits politiques, radicalisation religieuse d’individus hybrides issus de la délinquance urbaine, terroristes acculturés se revendiquant d’une cause sacrée, mais aussi dérives sectaires, régressions créationnistes et obscurantistes, atteintes quotidiennes à la laïcité… les Etats modernes sont confrontés à des violences à connotations religieuses qui créent autant de fractures de la société internationale.Inscriptions et conditions pratiques

Les ondes de choc des révolutions arabes

M’hamed Oualdi, Delphine Pagès-El Karoui et Chantal Verdeil (dir.), Les ondes de choc des révolutions arabes, Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 2014, 290 p. ISBN : 978-2-35159-398-1 ; e-ISBN : 978-2-35159-529-9

L’Institut français du Proche Orient vient de publier une remarquable série d’études sur les bouleversements issus des révolutions dans le monde arabe. Continuer la lecture

Le Kazakhstan à l’école du soft power

Pris en étau entre deux grandes puissances, le Kazakhstan cherche toutefois à opérer un désenclavement stratégique par le biais d’une politique étrangère multi-vectorielle équilibriste et la promotion de son soft power afin d’y attirer les investissements nécessaires à la modernisation de l’Etat. Grâce à l’organisation de l’Exposition internationale de 2017 organisée à Astana, le Kazakhstan démontre sa position à la fois de pays moteur de la région centrasiatique et de puissance internationale en développement. Continuer la lecture

Parameters : sur la relation Armées / sécurité privée

Image Blackwater

La revue Parameters de l’US Army War College a publié, dans le numéro 2 de son 44ème volume, trois articles consacrés à l’enjeu des « private contractors & military professionals », c’est-à-dire les relations entre les Entreprises de Services de Sécurité et de Défense (ESSD) et les personnels militaires, aux Etats-Unis du moins.

Continuer la lecture

Secret et renseignement : une relation nécessaire à la recherche d’un nouveau cadre

Les activités des services de renseignement sont toujours marquées par le secret. Ce secret est, en effet, largement consubstantiel à la nature de l’activité et nécessaire à sa réussite (1.). En France, comme dans la plupart des états modernes, ce secret des opérations de renseignement est assuré au travers des dispositions qui assurent la protection du secret de la défense nationale (2.), mais sa mise en œuvre par les services de renseignement, ou à leur profit, suscite des difficultés et impose une évolution du droit et des pratiques (3.)((1)).

Continuer la lecture

  1. Cet article est paru en mars 2006 dans le numéro 25 de la revue AGIR publiée par la société de stratégie. []

Séminaire franco-belge de droit et pratiques de sécurité et de défense (Université de Gand – 24 octobre 2014)

Les questions de sécurité et de défense qui étaient traditionnellement de la compétence exclusive des états sont devenues depuis une vingtaine d’années des sujets de coopération et de coordination transnationale, en particulier dans l‘espace de l’Union européenne. Continuer la lecture

Liban : la tempête qui s’annonce

Le conflit qui a mué d’une guerre civile syrienne aussi atroce que sans issue, mais essentiellement régionale, vers un affrontement aux résonances planétaires frappe aux portes du Liban. Les nuages s’amoncellent au-dessus du pays comme les tempêtes d’automne au-dessus du Mont Liban. Le Liban reste tiraillé par des tendances centrifuges intercommunautaires, par un climat social très lourd, par le poids insupportable des réfugiés syriens et par la faillite d’une classe dirigeante incapable d’assumer un rôle décisif en ces temps de chaos. Continuer la lecture

Le renforcement du cadre juridique des services de renseignement

Comme cela arrive souvent avec les sujets sensibles, la France se caractérise par les délais importants qu’il lui faut pour passer du constat à l’action, de la définition d’une politique à sa mise en oeuvre. En matière d’encadrement juridique des activités de renseignement, les premières  innovations des années 90 (lois de 1991 sur les interceptions et de 1998 sur la commission consultative du secret de défense) n’ont été relayés par une réflexion plus globale qu’en 2008 (à l’occasion du livre blanc sur la défense et la sécurité nationale) sans pour autant que la loi sur le  renseignement annoncée n’ait encore vu le jour((1)). Continuer la lecture

  1. Cet article a été récemment publié dans la revue « L’ENA hors les murs », Le renseignement dans tous ses états, juin 2014, n° 442. Nous remercions l’équipe éditoriale de la revue de nous autoriser à présenter ce document sur le carnet d’Hestia []

Séminaire international sur la diplomatie d’influence

Séminaire international sur la diplomatie d’influence, 27 novembre 2014, Studio 105 Maison de la Radio, Paris, organisé par Michel Foucher, Collège d’études mondiales (FMSH).

La littérature des relations internationales constate depuis le début du XXIème siècle une évolution du système international qui serait caractérisé par le rôle croissant des politiques d’influence comme vecteurs de puissance. Dans cette nouvelle approche des relations entre Etats et sociétés sont mobilisées des ressources moins matérielles comme la culture, l’idéologie, le rayonnement intellectuel, la persuasion, l’attractivité ou la fixation des normes et la diffusion des valeurs. Continuer la lecture

Les opérations spéciales et les actions clandestines

Les opérations spéciales et les actions clandestines((1))relèvent toutes deux de la politique extérieure des Etats, les premières, propres aux forces armées, sont revendicables, les secondes, spécifiques des services de renseignement, sont dans le déni. Continuer la lecture

  1. Cet article a été récemment publié dans la revue « L’ENA hors les murs », Le renseignement dans tous ses états, juin 2014, n° 442. Nous remercions l’équipe éditoriale de la revue de nous autoriser à présenter ce document sur le carnet d’Hestia. []

France : quel budget pour les services ?

Quel budget pour les services français ?((1))

Il est difficile d’établir le volume budgétaire des services de renseignement français. Trois raisons à cela. La plus manifeste d’entre elles, c’est que les données budgétaires ne sont pas toujours disponibles. En second lieu, des problèmes de périmètres ne facilitent pas la visibilité. Enfin, l’architecture budgétaire rend la consolidation de l’ensemble pour le moins aléatoire. Continuer la lecture

  1. Cet article a été récemment publié dans la revue « L’ENA hors les murs », Le renseignement dans tous ses états, juin 2014, n° 442. Nous remercions l’équipe éditoriale de la revue de nous autoriser à présenter ce document sur le carnet d’Hestia. []

Le renseignement dans tous ses états

La revue de l’association des anciens élèves de l’ENA, l’ENA hors les murs, publie un numéro spécial « Le renseignement dans tous ses états », Juin 2014, n°442. Ce numéro multiplie les points de vue et les témoignages, donnant un aperçu complet de la position du renseignement au sein de l’action publique, de ses contrôles, de ses composantes budgétaires ou de ses rapports avec les médias ainsi que de ses composantes culturelles. Continuer la lecture

Le renforcement des forces spéciales en débat

couverture rapportLe renforcement des forces spéciales françaises, avenir de la guerre ou conséquence de la crise ? Rapport d’information de MM. Daniel Reiner, Jacques Gautier et Gérard Larcher, fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées n° 525 (2013-2014) – 13 mai 2014

(Rapport au format pdf).

Résumé des auteurs : le renforcement du format des forces spéciales, voulu par le Livre blanc et la Loi de programmation militaire, est justifié. Encore faut-il bien en comprendre les raisons. Continuer la lecture

A propos du récent rapport du Sénat sur les forces spéciales

Le récent rapport d’information bipartisan que le Sénat a consacré aux forces spéciales((1))) s’inscrit dans le débat ouvert par la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019. Celle-ci, conformément aux priorités opérationnelles définies dans le Livre blanc de 2013, prévoit  une augmentation progressive des effectifs des forces spéciales de 1000 hommes, soit 25 % de l’effectif actuel (« COS+1000 »), Continuer la lecture

  1. Sénat, Le renforcement des forces spéciales françaises, avenir de la guerre ou conséquence de la crise ?, Rapport d’information, commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, par MM. Daniel Reiner, Jacques Gautier et Gérard Larcher, 13 mai 2014, 82 pages  (désormais : Rapport Sénat []

Le renseignement comme politique publique

couverture politique publiqueSébastien-Yves Laurent, Pour une véritable politique publique du renseignement, Institut Montaigne, 2014, 10 €

Cette étude, rédigée par le professeur Sébastien-Yves Laurent formule 48 propositions afin de rendre le renseignement en France à la fois plus efficace et plus soucieux de la protection des libertés individuelles. Résumé (pdf), Etude (pdf).

Atlas du renseignement

couverture atlasSébastien-Yves Laurent, Atlas du renseignement, Géopolitique du pouvoir, Presses de Sciences Po, août 2014, ISBN-10 : 2-7246-1555-7, ISBN-13 : 978-2-7246-1555-5, 192 p. , 50 Illustrations, 24,00 €

Résumé de l’éditeur : Le renseignement, dans sa double dimension intérieure et internationale, a longtemps relevé de la compétence exclusive de l’État. Mais à l’âge de la globalisation et de la souveraineté partagée, de nombreux facteurs – le développement des coopérations internationales, les changements géopolitiques liés à la fin de la guerre froide, la demande de transparence des sociétés postdémocratiques, le développement exponentiel des réseaux ainsi que la généralisation de l’accès à l’Internet – ont profondément bouleversé les conditions dans lesquelles s’exerce cette activité. Continuer la lecture

2014-2015 : l’action spéciale

HESTIA Expertise s’intéresse, dans son activité courante, à tous les sujets relevant de la sécurité globale, du renseignement et des crises. Toutefois, afin  de structurer son programme de travail, elle a retenu, pour 2014-2015, « l’action spéciale » comme axe de réflexion et de recherche. Continuer la lecture