EU – RUSSIA: OVERCOMING THE ZERO-SUM GAME IN THE SOUTH CAUCASUS?

INTERNATIONAL CONFERENCE / APRIL 28, 2017, PARIS, 15:30-20:00

The South Caucasus, with its three republics and three breakaway territories, is a geopolitically critical region where multiple games of influence meet and clash. In addition to the complicated relations between Georgia, Armenia and Azerbaijan and between them and the so-called « de facto states », a number external actors are deploying their own strategies of influence in the region: Russia, the European Union, Turkey, Iran, the United States to some extent and increasingly China.

Ce colloque organisé par WeBuildEurope.eu et présenté par Morgane Fert-Malka réunit d’excellent spécialistes sur un sujet complexe et riche en perspectives. Hestia Expertise vous encourage vivement à vous inscrire.

Programme

Les guerres d’Abu Dhabi

Les efforts déployés par Abū Ẓabī, aussi bien dans le monde arabe que dans d’autres pays du monde, dans le cadre de la lutte contre ce qui communément qualifié de « guerre contre le terrorisme », suscitent notre attention et nos interrogations. Bien que cette politique soit menée au nom des Émirats arabes unis, les informations disponibles indiquent que c’est l’Émirat d’Abū Ẓabī en particulier qui en est à l’origine et aux commandes. Quant aux autres émirats, certains ont un avis divergeant quant au traitement de ce dossier tandis que d’autres y sont indifférents ou sont tout simplement incapables de supporter son fardeau.

Cet article est écrit par Fahmī Huwaydī, écrivain spécialisé dans les affaires et questions relatives au monde arabe dont les articles sont publiés dans la presse égyptienne et arabe. Diplômé de droit à l’Université du Caire (1961), il a publié 17 ouvrages qui portent sur l’Égypte et monde musulman. Ce texte est traduit de l’arabe vers le français par Adnane Maaraf. Lire la suite

La diplomatie algérienne au Sahel : le temps du renouveau ?

 La politique étrangère de l’Algérie, qui semble si opaque pour tant d’observateurs et de diplomates étrangers, est confrontée, depuis le déclenchement du « printemps arabe » en 2010, à une série de défis, liés notamment à l’effondrement et à l’affaiblissement des États libyen et malien, qui la mettent sur le devant de la scène diplomatique internationale et qui l’appellent à réévaluer son approche (…) Lire la suite

Les mutations du pouvoir chinois à la veille du 19ème Congrès du Parti Communiste Chinois

Colloque organisé par Synopia, le mercredi 19 avril 2017. Inscription obligatoire via ce lien

En octobre 2017, le 19e Congrès du Parti Communiste Chinois marquera la fin du premier mandat de Xi Jinping à la tête du régime. Une période de profondes mutations auxquelles les observateurs de la Chine peinent parfois à donner du sens. Sur le plan domestique, la Chine s’est progressivement écartée d’un mode de gouvernement collectif centré sur la recherche du consensus au profit d’un pouvoir plus personnalisé, Xi Jinping rompant avec l’institutionnalisation croissante que le régime avait connue sous ses deux prédécesseurs. Le Parti a par ailleurs renforcé son contrôle sur la société, réprimant sévèrement la dissidence tout en renouvelant ses techniques d’ingénierie du consentement. Lire la suite

Groupe de suivi de la loi renseignement (GSLR)

Le Groupe de Suivi de la Loi Renseignement (GSLR) créé au sein de l’association HESTIA Expertise est un organe de recherche et de débat. Il est ouvert à toute personne qualifiée issue du monde de la recherche, de l’administration ou de la société civile sous réserve de se conformer aux règles de déontologie et de fonctionnement de l’association : neutralité politique absolue, principes de confidentialité qui s’attachent à la matière traitée, application des règles de Chatham House. Les conclusions et recommandations issus des travaux du groupe pourront être publiés après relecture collégiale.

Le groupe a pour objet de suivre les réformes touchant les institutions du renseignement en France et la mise en place des dispositions législatives. En effet, la loi relative au renseignement du 24 juillet 2015 ainsi que celle du 30 novembre 2015 sont en cours d’application ; sur le long terme, elles produiront des effets durables non encore perceptibles aujourd’hui. L’activité du groupe s’organisera donc autour de la veille sur l’application de ces textes par la voie réglementaire et les pratiques administratives. En particulier :

  • les différentes modalités de contrôle des services (notamment la pratique du coordonnateur du renseignement, de la CNCTR et celle du Conseil d’Etat) ;
  • l’approche budgétaire et financière (y compris les aspects spécialisés, tels que les fonds spéciaux, les marchés, etc.) ;
  • l’internalisation par les services des normes issues des lois et règlements ou des limitations imposées par les organes de contrôle ;
  • la protection juridique des agents ;
  • la place du renseignement extérieur et/ou militaire dans la loi.

Le groupe est présidé par un membre d’HESTIA Expertise. Il est animé par un comité de pilotage constitué de membres issus, à parité dans la mesure du possible, du monde de la recherche et de l’administration ; le président et le trésorier de l’association en sont membres de droit. Pour sa gestion et ses finances, le groupe dépend du conseil d’administration de l’association.

Sous la direction de son responsable, le comité de pilotage anime les travaux du groupe, organise à échéance régulière des réunions sur le modèle des Entretiens d’Hestia et s’assure des relations avec les administrations concernées, les institutions de recherche partenaires et les chercheurs ou personnes qualifiées intéressés.

Bertrand Warusfel, professeur de droit à l’Université de Lille 2 et membre d’HESTIA Expertise, est chargé de la direction du groupe qui débutera ses travaux dans la première quinzaine du mois de mars.

Un onglet spécialisé du blog d’HESTIA Expertise fournira les principaux textes législatifs et réglementaires régissant le renseignement ainsi que les liens vers quelques rapports officiels en la matière.

Le Moyen-Orient du secret

ccmoLe Cercle des chercheurs sur le Moyen-Orient (CCMO) a tenu le 26 octobre 2016 à l’Hôtel de Ville de Paris son colloque annuel sur le sujet suivant : « Complots, mukhabarats, conspirationnisme : le Moyen-Orient du secret ». Cet article est le verbatim des débats que les responsables du CCMO ont bien voulu m’autoriser à publier sur Hestia. La prise de note, sur le vif, confère à ces débats un style oral que je ne n’ai pas cherché à modifier. Il rend compte, du reste, de la vivacité des débats et témoigne du caractère passionnant du sujet traité. Les Actes de ce colloque, à paraître, seront signalés par Hestia.

Le régime égyptien qui conseille dans une vidéo de se « méfier des étrangers », possibles espions, en 2013 ; les nombreux discours de Bachar al-Assad sur le complot dont serait victime la Syrie depuis 2011 ; les innombrables livres croyant voir derrière les révolutions arabes une opération menée de l’extérieur des sociétés arabes : le « complotisme » du Moyen-Orient ne manque pas d’avatars. Et parfois jusqu’à l’absurde, au paradoxe et à la mise en abyme, comme dans le cas des tribulations tragi-comiques d’un oiseau pris pour un espion israélien au Liban il y a quelques mois, ou des inquiétudes de Daech vis-à-vis de l’effet que peut avoir dans ses propres troupes la circulation de discours faisant de cette organisation une création de la CIA. Lire la suite

les entreprises françaises et les instruments internationaux de lutte contre la corruption

corruptionLe consensus universel contre la corruption dans les relations commerciales internationales a permis l’internationalisation de son incrimination.  Ainsi, en l’espace de vingt ans les règles du jeu ont considérablement changé. Les lourdes sanctions infligées contre des entreprises françaises le prouvent et démontrent que la pression qui pèse sur elles est forte. Considérant ce paradigme, comment les entreprises françaises ont-elles concrètement réagi face aux instruments nationaux et internationaux de lutte contre la corruption ? Par ailleurs, ont-elles pris la mesure des risques et des enjeux liés à la prévention et à la lutte contre la corruption ? Elles ont su à la fois prévenir le mal et contourner quelques règles. Pavel Debanne a présenté ce mémoire en octobre 2016 au sein du Groupe Européen de Recherche sur la Délinquance Financière et la Criminalité Organisée (DELFICO), une entité informelle du Centre d’Etudes des Techniques Financières et d’Ingénierie (CETFI), qui dresse l’état de l’art dans ce dossier sensible.

Télécharger

Le Maroc dans tous ses états

marocLes sciences humaines et sociales auraient délaissé le Maroc ? Impressionnant démenti : le Centre Jacques-Berque a réuni plus de 80 chercheurs pour produire une somme impressionnante sur le Maroc contemporain. Confié à quatre éditeurs scientifiques, Baudouin Dupret, Zakaria Rhani, Assia Boutaleb et Jean-Noël Ferrié, Le Maroc au présent, d’une époque à l’autre, une société en mutation, fort de ses 1017 pages, présente l’état du royaume chérifien sous tous ces aspects. Variété des regards et pluralité des disciplines donnent une approche encyclopédique et compréhensive du pays et, surtout, des Marocains. L’ouvrage offre une image «  plus troublée que contrastée » d’un Maroc qui ne parvient pas à choisir entre modernité et tradition. Il se présente comme un pays où tout se mêle, « à la fois mouvant et immobile, tiré dans un sens et dans un autre, dynamique et retenu ». Il est aux prises avec « l’empilement des passés dont il ne parviendrait pas à se défaire et par la succession des modernités qu’il ne parviendrait pas davantage à assumer ». Dans cet ouvrage remarquable où tout est à lire, les parties 5 et 6, consacrées à la politique et à la religion intéresseront tout particulièrement les amis d’Hestia.

Edité par le Centre Jacques-Berque et la Fondation du Roi Abdul-Aziz Al Saoud pour les Études Islamiques et les Sciences Humaines, Coll. Description du Maghreb, Casablanca, 2015, publié sur OpenEdition Books le 21 novembre 2016.

A lire en ligne sur https://books.openedition.org/cjb/995

Allier sécurité et développement au Sahel

captureLa fondation pour les études et recherches sur le développement international (FERDI) vient de publier un remarquable travail sur la dynamique développement / sécurité au Sahel.  Malgré leurs différences, les zones rurales du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad sont prises dans un piège de pauvreté, cercle vicieux où insécurité et pauvreté s’entretiennent mutuellement. Faute d’action décisive des pouvoirs publics locaux, fortement appuyés par la communauté internationale, ces territoires risquent de sombrer dans un enchaînement de conflits dont ils auront le plus grand mal à s’extraire – à l’image de l’Afghanistan, de la Somalie ou de l’Est de la République démocratique du Congo.

Télécharger le volume ITélécharger le volume II

Les opérations extérieures de la France vues par la Cour des comptes

captureLa Cour des comptes a rendu public son rapport sur les opérations extérieures françaises. Entre 2012 et 2015, la France a été active sur neuf théâtres principaux et a mené 25 opérations, dont les objectifs, la nature, l’envergure, la durée et le cadre juridique sont très variables. L’armée de terre représente les trois-quarts de l’effectif d’au moins 8 000 hommes continûment déployé par la France depuis 2008. Ce travail met en lumière, de manière exhaustive, un sujet crucial : celui des moyens, budgétaires ou matériels, qui permettent (ou non) à la France de projeter ses forces dans de bonnes conditions d’efficacité et d’efficience.

Télécharger le rapport

la guerre aéro-spéciale

After establishing a runway and clearing airspace, combat controllers (CCT) give a C-130 take off clearance and provide air traffic control while during a mission to establish and assess an airfield March 15, 2003 at an undisclosed location in support of Operation Enduring Freedom. Air Force combat controllers are organized, trained, and equipped to conduct clandestine, covert, or low visibility operations. These teams establish and control air assault zones, conduct limited offensive, direct action and special reconnaissance operations and assist in the insertion and extraction of Special Operations Forces. (U.S. Air Force photo by Staff Sgt. Jeremy T. Lock) (Released)

Camille Trotoux, officier chercheur au Centre de recherche de l’armée de l’air (CReA), a obtenu son Master 2 au Centre Lyonnais d’Etudes de Sécurité Internationale et de Défense (CLESID – EA 4586 ; Lyon III, Jean Moulin) en publiant un mémoire sous la direction d’Olivier Zajec, « Le tandem « aéro-spécial » : les forces aériennes et les forces spéciales dans la diplomatie coercitive française » (2016, 154 p.). Ce travail porte sur un sujet encore trop peu traité eu égard à son importance dans le déroulement des conflits actuels. La notion de guerre aéro-spéciale a déjà une longue histoire, opérationnelle et intellectuelle. Camille Trotoux en rappelle les éléments constitutifs qui conduisent  à l’émergence d’un cadre de pensée, certes appelé à évoluer avec le temps, particulièrement utile pour comprendre les enjeux des interventions militaires contemporaines.

Télécharger

Crimée : montée de la tension militaire ou mouvement diplomatique calculé ?

UkraineLa situation sécuritaire entre Kiev et Moscou s’est particulièrement dégradée ces derniers jours autour de la question de la Crimée. Le 10 août, le Kremlin annonçait avoir tué et capturé des « saboteurs » ukrainiens, issus d’une unité de reconnaissance de l’armée, qui auraient tenté de s’infiltrer en Crimée. Un agent des services de sécurité russes (FSB) aurait également été tué. Cette tentative d’incursion en « territoire russe » avait été dénoncée par Moscou comme du « terrorisme » et un acte de déstabilisation mettant en péril la stabilité sécuritaire régionale et, en conséquence, des accords de paix de Minsk 2 dans le Donbass ukrainien.  Lire la suite

L’action clandestine : une menace pour la démocratie ?

mission secrèteDans la perspective d’une réflexion scientifique française sur le renseignement, l’action clandestine est un objet d’étude qui concentre plusieurs problématiques relatives aux services de renseignement. Les principales sont probablement celles du secret, de l’éthique, du rapport à l’opinion, de l’utilisation du renseignement, de l’utilisation de la violence, et du rôle des services dans la fabrique de l’histoire. Source abondante de fantasmes, peut-être davantage que les autres activités des services en raison de son caractère « plus secret que secret », l’action clandestine est une composante essentielle de la puissance de l’Etat. Il convient  donc  de l’aborder et de la comprendre de manière dépassionnée et extérieure à sa pratique, afin d’en dégager les grands enjeux contemporains. Lire la suite

L’Allemagne dans l’histoire des forces spéciales

brandenburgA la suite de son article sur les Kommando Spezialkräfte (Hestia, 22 juillet 2016), Tancrède Watelle, président de Sciences Po Défense et Stratégie, présente une analyse historique des unités spéciales allemandes, tout d’abord les Sturmtruppen, les forces d’assaut allemandes du premier conflit mondial qui firent l’admiration de Winston Churchill, puis les Brandenburgers, authentiques précurseurs des forces d’opérations spéciales. Cette étude met en valeur la notion d’innovation dans l’art de la guerre.  Lire la suite

Veille Cyber sur Hestia

tag cyberHestia a mis en ligne sur l’onglet Cyberveille (voir le bandeau) une veille documentaire permanente. Sur ce sujet touffu et (trop) riche en bibliographie, nous avons fait le choix restrictif de donner, par ordre chronologique mensuel les contributions, les documents a) téléchargeables b) en français, anglais, allemand et espagnol, c) non techniques. Le caractère pluridisciplinaire de la veille est privilégié. Ce travail de mise à jour, initié en juin 2015 par Arnaud Borremans et Philippe Rousselot, est ouvert à touts ceux qui, dans le cadre éditorial défini, souhaiteraient contribuer à ce suivi permanent de l’état de la recherche et de la réflexion hestiacyber@gmail.com.

La militarisation de la lutte antiterroriste aux Etats-Unis

GWOTDepuis les attentats du 11 septembre 2001, l’instrument militaire occupe une place de choix dans la “guerre contre le terrorisme” menée par les pays occidentaux, plus particulièrement aux Etats-Unis. Pour beaucoup, l’engagement de forces militaires apparaîtrait même comme l’outil dominant de la stratégie antiterroriste américaine, alors que les guerres d’Irak et d’Afghanistan visaient d’abord à éliminer la menace incarnée par Al-Qaeda. Les Etats-Unis furent prompts à adopter une approche militarisée pour faire face aux réseaux terroristes globaux. Comme l’écrit justement Isabelle Duyvesteyn, “il est incroyable de penser que la première puissance mondiale se soit retrouvée dans la position extraordinaire de devoir mobiliser quatre porte-avions et plus de 400 avions pour faire face à une menace non-étatique” (Duyvesteyn, 2008: 328). Lire la suite

Des forces spéciales éthiques ? Le cas des Kommando Spezialkräfte

Kommando_SpezialkräfteDans cette étude inédite, Tancrède Watelle, président de Sciences Po Défense et Stratégie, présente les forces d’opérations spéciales allemandes sous un jour particulièrement intéressant. A quoi servent et comment utiliser des forces spéciales dès lors qu’elles sont encadrées par un corpus juridique et des instances de contrôle qui limitent leur action « spéciale » ? L’Allemagne a-t-elle réussi à mettre au point un modèle qui allie raison d’Etat et valeurs humanistes ? Lire la suite

Le djihadisme transnational, entre l’Orient et l’Occident – Colloque international

djihagismeLe phénomène djihadiste touche tous les continents et, mis à part l’Amérique latine, aucune région ne semble désormais lui échapper. Une trentaine de chercheurs dont les travaux portent sur l’Europe, l’Amérique du nord, le Moyen-Orient, l’Asie, l’Afrique du nord et subsaharienne participeront à cette manifestation scientifique exceptionnelle. Sociologues, anthropologues, politistes et psychologues tenteront de rendre intelligible le phénomène djihadiste, en se focalisant sur ses causalités multiples, tant économiques que sociales et politiques, ainsi que ses acteurs et ses réseaux.

Le français, l’anglais et l’arabe, seront les trois langues du colloque. Les organisateurs assureront une traduction simultanée. Les débats seront libres mais obéiront aux règles de confidentialité du Chatham House.

Lien : formulaire d’inscription :

Page web :  http://www.fmsh.fr/fr/c/8775 et pdf.

« Big Data » et les services de renseignement : perspectives et défis à venir

c898f209dbf0fe9e8a30d6b3cfbc4c5fLe Belgian Intelligence Studies Center (BISC) organise le vendredi 13 mai 2016 une journée d’études sur un enjeu important : les services de renseignement face aux Big Data.

Nos services de renseignement sont  confrontés à un  défi de taille. Comment traiter la croissance exponentielle de la quantité de données collectées ? De quelle manière cette diversité de données doit-elle être analysée ? Dispose-t-on des « outils » suffisants pour faire face à la vitesse à laquelle ces données circulent ? Durant cette journée d’études,  les « Big Data » seront abordés dans leur cadre théorique, conceptuel et juridique. En complément, du temps sera consacré à développer certains exemples pratiques.

Programme et invitation

Les forces spéciales américaines : vers une refondation ?

A U.S. Army Special Forces Soldier, with Special Operations Task Force – South, scans the horizon for enemy activity in Shah Wali Kot District, Kandahar Province, Afghanistan during a clearing operation Feb. 8, 2011 alongside Afghan Commandos from 2nd Company, 3rd Commando Kandak. The commandos, along with District Chief of Police, Bacha Khan, detained 20 suspected insurgents for questioning. The partnered units also found 80 pounds of homemade explosives and various improvised explosive device making components on the operation. (U.S. Army photo by Staff Sgt. Jeremy D. Crisp)(Released).

Hestia Expertise, dans le cadre de ses travaux au sein de la FMSH, consacre une part importante de son année 2016 au lancement d’un programme de recherche sur la guerre spéciale. Marqué par un colloque (mars 2016), la création d’une bibliographie raisonnée, des liens avec d’autres centres de recherche et la publication de travaux,ce programme est inauguré par la publication de cette étude de Philippe Rousselot. Son but est de présenter à la communauté académique un sujet encore mal connu en France.

Créées en 1952 pour mener une guerre d’un type nouveau, selon l’expression de J. F. Kennedy, les forces d’opérations spéciales américaines (SOF) sont, après l’Afghanistan et l’Irak, au seuil d’une profonde évolution.

Téléchargement de l’étude. Lire la suite

Le cadre juridique incertain des actions spéciales

image rapport senat 2Dans leur rapport publié en mai 2014((1)), les rapporteurs de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat n’ont pas recommandé « l’adoption d’un cadre juridique spécifique aux opérations spéciales », même s’ils ont relevé différentes difficultés juridiques potentielles pouvant affecter certaines formes d’action spéciale.

Cette réaction peut se comprendre si l’on s’en tient à l’idée simple selon laquelle les interventions des forces spéciales restent des opérations militaires qui s’inscrivent dans le cadre normal du droit des conflits armés, alors que, d’autre part, les opérations clandestines échapperaient par nature à tout encadrement juridique.

Pourtant, cette vision traditionnelle des choses apparaît insuffisante et ne tient pas compte des réelles incertitudes qui peuvent peser sur certaines formes d’action spéciale des forces armées ni des premières avancées législatives concernant les actions clandestines. Lire la suite

  1. Sénat, Le renforcement des forces spéciales françaises, avenir de la guerre ou conséquence de la crise ?, Rapport d’information, par MM. Daniel Reiner, Jacques Gautier et Gérard Larcher, 13 mai 2014. []

Ukraine on the Verge of a Political Crisis ?

logo_aesmaA Mathieu Boulègues’ position paper, initially written for AESMA, about the political situation in Ukraine (Ukraine on the verge of a political crisis? The Ups and Downs of Prime Minister Yatseniuk, AESMA, Eurasia Position Paper, February 2016).

 Yatseniuk 0, Poroshenko 1 – but who’s counting? On February 16, the Cabinet of Ukraine, led by Prime Minister Arseniy Yatseniuk, lived to see another day after the Rada failed to pass a vote of no-confidence. A flurry of political declarations sprouted ahead of the fatidic vote when the Rada factions of the BuYT, Samopomish and even the Bloc of Poroshenko (BoP) called the Cabinet’s results unsatisfactory.  Lire la suite

Actions spéciales et guerres contemporaines – Séminaire hestia

forces spécialesHestia Expertise organise le 10 mars à l’Ecole militaire une demi journée de séminaire sur la question des opérations spéciales et leurs perspectives. Trois ateliers permettront de prendre connaissance de l’état des réflexions en cours et de tracer quelques perspectives. Il constitue le premier acte d’un cycle de travail sur ces questions. Ce séminaire est ouvert sur invitation uniquement.

Programme

Turkey at a Crossroads

istanbulblastAFPGE_3548337a-largeIn an article published last month for MENA Analysis, I review major developments in Turkey over the past few years and explore prospects for the country moving forward in 2016. Turkey is surely a country to watch: In line with its geographic position straddling the continents, it faces an identity crisis between its European and Asian halves. Over more than a decade of AKP rule, it seems to have swung back and forth on whether its priority is to become a member of the European Union or the Neo-Ottoman leader of the Middle East. Lire la suite

Vers un possible règlement du conflit dans le Donbass en 2016 ?

648x415_rebelles-prorusses-2014Le 14 janvier 2016, le président ukrainien Petro Poroshenko appelait de ses vœux le rétablissement de la souveraineté territoriale de l’Ukraine sur les territoires séparatistes dans le Donbass. Alors que l’année 2015 a consacré le gel du conflit, 2016 sera-t-elle propice à des avancées majeures dans le règlement de la guerre dans l’Est de l’Ukraine ? Lire la suite

L’armée de l’air en transformation

colloque de l'armée de l'air 9 févrierLe plan stratégique « Unis pour faire face », lancé en 2013, est le modèle de transformation de l’armée de l’air qui, face à ses missions de dissuasion, de protection et d’intervention, évolue dans un contexte dynamique, l’obligeant à s’adapter dans son organisation, à maîtriser les techniques de pointe et à innover.

Tel est le thème  du colloque que l’armée de l’air organise à l’Ecole militaire le mardi 09 février 2016. Les tables rondes permettront de croiser les regards entre différents acteurs venus d’horizons très divers.

Télécharger Invitation et programme

Séminaire HESTIA sur le Maghreb

maghreb flagHESTIA Expertise organise un séminaire de réflexion autour du Maghreb, visant à identifier les principales lignes de fractures comme les points forts des quatre pays qui le forment. Huit séances permettront à des experts reconnus, pour certains d’analyser chaque état séparément et pour d’autres, de traiter de thèmes transversaux. Le cycle s’achèvera par une séance conclusive et participative.

Conformément à la charte d’HESTIA, les entretiens seront ouverts exclusivement sur invitation et se dérouleront selon les règles de Chatham House. L’onglet Maghreb sur notre blog vous propose une veille bibliographique créée à l’occasion de ce séminaire.

Programme des entretiens Maghreb 2020

Sahel et sécurité : la désertification

desertificationJérôme Piodi dans une analyse de l’Observatoire Orion (La désertification : une bombe à retardement au coeur du Sahel, Note 32, fondation Jean Jaurès, 10 décembre 2015), analyse les liens entre insécurité alimentaire, déplacements de populations et instabilité politique. La désertification est l’un des effets dévastateurs du changement climatique au Sahel. La lutte contre ce phénomène, est une guerre silencieuse, une guerre mondiale qui nécessite dès aujourd’hui l’attention des ministères régaliens car de la bonne gestion de cette problématique pourrait dépendre l’émergence de problèmes politico-sécuritaires sans commune mesure avec ceux que nous connaissons aujourd’hui. De ce fait, la France ne peut pas se permettre de baisser la garde. Télécharger

Enjeux stratégiques du Moyen Orient

chaire enjeux gautierLa Chaire « Grands enjeux stratégiques contemporains », dirigée par Louis Gautier,  reprend ses travaux le 18 janvier 2016 à la Sorbonne. Le cycle 2016 est consacré aux enjeux stratégiques au Moyen-Orient. La première conférence sera donnée par Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense sur le thème : Les grands enjeux stratégiques de 2016.

Les inscriptions sont ouvertes sur le site : chairestrategique.univ-paris1.fr

Le programme, du 18 janvier au 11 avril : Lire la suite

The French Way of War

france at warMichael Shurkin, senior political scientist à la RAND Corporation, dont Hestia a déjà signalé les travaux sur l’opération Serval, prend, dans ce commentaire du 17 novembre 2015, du recul pour évaluer la manière dont la France fait la guerre. Incontestablement, elle donne à penser aux experts de la RAND.

« France’s military may suffer from a poor reputation in American popular imagination, dating from historical events like the rapid fall to Nazi Germany in World War II and the colonial-era defeat at Dien Bien Phu. This is a mistake: The French airstrikes on Islamic State positions in Syria are only the beginning of the counterattack against ISIS, as French officials themselves are promising. And as anyone familiar with France’s military capabilities can attest, when it comes to war the French are among the very best. Lire la suite

America’s Not Ready for Today’s Gray Wars

olsonL’amiral Eric Olson publie sur Defense One (10 décembre 2015) une réflexion sur ce que les Special Operations Forces (SOF) apportent de plus précieux au système de défense américain : être un modèle pour les autres.

L’amiral Eric Olson (ret.) est le précédent commandeur de l’ U.S. Special Operations Command. Il est aujourd’hui professeur associé à la Columbia University’s School of International and Public Affairs.

« As Washington struggles to respond to brutal acts of violence from Syria to San Bernardino, much of the conversation is about the size and scope of our response to defeat our enemies. Lire la suite

Conférence internationale Climat et Défense du 14 octobre 2015

défense environnementLe 14 octobre 2015, à Paris, le ministère de la défense a organisé avec le soutien du Sénat une conférence internationale sur les enjeux des changements climatiques en matière de sécurité internationale et leurs impacts sur les politiques de défense des États.

Pour la première fois au niveau international, les plus hautes autorités de défense ont pu s’exprimer sur les risques et les menaces que peuvent exacerber les changements climatiques ainsi que sur les mesures prises par la Défense pour contribuer aux politiques publiques de développement durable. Elle a notamment rassemblé les ministres et représentants ministériels de 33 pays, de l’Organisation des Nations Unies et de l’Union Africaine.

Synthèse de la conférence / Synthesis of the conference

Pour en savoir plus

Des élections locales à double tranchant en Ukraine

Ukraine_okruhs_2012_oblastsMathieu Boulègue, analyste spécialisé sur l’espace post-soviétique, associé au sein du cabinet de conseil en management des risques et d’accompagnement d’affaires AESMA, présente la suite de son précédent billet consacré aux enjeux politiques et sociaux des élections du 25 octobre 2015 en Ukraine. Ces analyses font suite à la note prospective Russie-UkraineLire la suite

Etudes sur la guerre – Une nouvelle chaire à la FMSH

etudes guerreLes chaires du Collège d’études mondiales de la FMSH a décidé d’ouvrir une nouvelle chaire, la chaire Études sur la guerre qui étudie les mutations techniques, sociales et institutionnelles de la guerre au XXIe siècle et aborde la question de sa légitimité au travers de questions éthiques et de croisements avec les interrogations des études sur la paix. Elle est confiée à Jean-Baptiste Jeangène Vilmer.

Présentation, Axes de recherche et activités.

School shooting. La violence à l’ère de YouTube

school shootingNathalie Paton, School shooting. La violence à l’ère de YouTube, Interventions, Editions de la FMSH, 2015, 224 p., bibliographie. ISBN : 978-2-7351-1755-0, 13 €

School shooting : fusillade à l’école au cours de laquelle un élève cible son institution afin de tuer le plus grand nombre possible d’élèves et d’enseignants avant, le plus souvent, de se suicider ou de tomber lui-même sous les balles des forces de l’ordre. Comment comprendre un tel déchaînement de violence ? À partir des vidéos postées par les auteurs des fusillades sur Internet et des réactions qu’elles suscitent, Nathalie Paton décrypte l’univers culturel et mental de tueurs qui répondent de façon singulière aux injonctions contemporaines qu’il y a à être un individu et à se réaliser dans un contexte de crise ou de déclin institutionnel. Lire la suite

séminaire 2015-2016 : Violence et sortie de la violence

3-9-15_The-Bible-the-Quran-and-ViolenceJean-Pierre Dozon, Farhad Khosrokhavar, Yon le Bot et Michel Wieviorka ont mis en place un séminaire visant, d’une part, à affronter les enjeux théoriques que soulèvent la violence et la sortie de la violence et, d’autre part, à associer dans une réflexion commune les chercheurs et les acteurs concernés (ministères, ONG, chercheurs, etc.). Ce séminaire est exclusivement sur invitation. Vous trouverez ci-joint le programme de ces rencontres.Les membres et amis de notre association qui souhaiteraient participer à ce séminaire de haut niveau pourront s’inscrire auprès de Mme Melenotte (smelenotte@msh-paris.fr) sous référence d’Hestia Expertise.

Programme

Les enjeux politiques et sociaux des élections régionales du 25 octobre en Ukraine

Ukr_elections_2012_multimandate_okruhsLe 25 octobre, les ukrainiens se rendront aux urnes pour élire les quelque 160 000 membres des conseils municipaux, régionaux et de districts. Véritable test de solidité politique et baromètre du mécontentement populaire, les élections régionales devraient faire apparaître de nouvelles lignes de fracture politique. Quel que soit le résultat, le vote va continuer de consacrer le pluralisme politique en Ukraine et non l’accaparement monopolistique du parti au pouvoir. Il sera important d’observer si les hypothèses de travail suivantes seront validées ou non lors du scrutin.

Par Mathieu Boulègue, 12 octobre 2015 – Aesma Lire la suite

Espionner le monde académique : mise à jour de la menace

academic lossLa FBI Strategic Partnership Unit a récemment produit une note intéressante sur l’espionnage du monde académique et ses conséquences : Counterintelligence Strategic Partnership Intelligence Note (SPIN) : « Preventing Loss of Academic Research », Juin 2015, 6 p. Il a été mis en ligne sur le site de l’université de Maryland Baltimore. Ce document, cas réels à l’appui, attire l’attention sur un sujet rarement mis en lumière.

Ouvrir le document

Le renforcement des forces spéciales, un an plus tard

image rapport senat 2En mai 2014, le Sénat a publié un très intéressant rapport intitulé « le renforcement des forces spéciales, avenir de la guerre ou conséquences de la crise ? ». Hestia Expertise l’avait mis en ligne et proposé un commentaire. Une récente audition du général de Saint-Quentin, commandant le COS (commandement des opérations spéciales), devant le Sénat, apporte de nombreuses précisions à l’état des lieux qui avait alors été dressé. Il est reproduit dans ce billet. Lire la suite

Defining Cyberwar

images destroyIn word and deed, fears of cyberwar appear to be growing. In 2013, Le Monde reported, “One Billion Euros to Face Cyberwar,” after the French Defense Ministry released a White Paper endorsing the development of offensive cyber weapons. France of course is not alone in its will to evolve in the cyber realm. According to Peter Singer of the New America Foundation, more than 100 of the world’s militaries have developed cyber warfare organizations, 20 of which are serious players. Lire la suite